Castelsardo, parmi les plus beaux villages d’Italie

Situé au centre du golfe de l’Asinara dans la région de l’Anglona, au N-W de la Sardaigne, Castelsardo est un ancien village médiéval perché sur un promontoire à plomb sur la mer, resté pratiquement inchangé au cours des années. Il est entouré presque complètement par la mer et le panorama est vraiment stupéfiant:  la vue va de l’Ile de l’Asinara jusqu’à l’Ile Rouge et encore plus vers l’Est en passant par la Corse.  Aussi la vue vers l’intérieur donne de très belles images: des rochers calcaires forment des plateaux excavés par l’érosion, qui ont créé des vallées  profondes ou des précipices.

Fondé par la famille Doria de Gênes au XII siècle avec le nom Castelgenovese, il a été ensuite conquis par les Aragonais en 1448 et renommé  Castelaragonese.  Le nom Castelsardo remonte à la moitié du XVIII siècle, et est dû à l’arrivée des Savoie.

Le Château, le point le plus haut pour jouir du panorama, loge à son intérieur le Musée de l’Entremêle de la Méditerranée (www.mimcastelsardo.it) consacré à l’art du traitement du palmier nain et de la raphia, tradition qui a fait Castelsardo célèbre pour les paniers et d’autres outils pour la vie quotidienne et pour la pêche.

Partant du Musée, on peut faire une belle promenade le long des murs du Château, et traversant  les ruelles caractéristiques du village où l’on rencontre des femmes qui fabriquent des paniers colorés ou des pêcheurs qui préparent des nasses.  On peut naturellement s’arrêter dans quelque bar ou petit restaurant pour goûter la cuisine et les produits locaux.

Au cours de la promenade on rencontre la Cathédrale du Saint Antoine Abbé, symbole du village avec son haut clocher.  A l’intérieur de très beaux fresques et une crypte.

On descend encore vers la plage de la Marina et en continue le long du front de la mer vers le port touristique où l’on rencontre la tour de Frigiano, construite par les Espagnoles avec la fonction de garde et protection contre les incursions des Barbares et des Sarrasins.

Dans les alentours

Peu loin de Castelsardo il y a le Rocher de l’Eléphant, qui doit son nom à sa forme moulée par le vent au cours des années. A l’intérieur du rocher se trouvent deux tombes néolithiques, dénommées «domus de janas » c’est à dire « maisons des fées ». Dans la même zone on peut visiter un « nuraghe », ancienne construction de la Sardaigne.

D’autres lieux d’intérêt historique et archéologique sont :

  • L’église de Notre Dame de Tergu
  • L’église San Pietro delle Immagini à Bulzi
  • La nécropole de Su Murrone à Chiaramonti et son Château des Doria
  • Le Château des Malaspina à Osilo
  • La Domus de Janas a Sedini
  • Le puits sacré de Predio Canopoli à Perfugas
  • L’église romane de San Michele di Salvenero à Ploaghe

Toutes ces localités sont accessibles par des routes immergées dans la campagne, dans des forêts luxuriantes et des rochers granitiques –  surtout sans trafic !  En outre vous trouverez toujours l’accueil et la chaleur des gens de Sardaigne et leurs produits de terre et de mer accompagnés par de très bons et renommés vins locaux.

Quelques kilomètres à l’Est de Castelsardo, direction Valledoria, il ya la bouche du Coghinas, la fleuve qui constitue en bonne partie la délimitation entre la Gallura et l’Anglona, qu’on peut parcourir en bateau ou en canoë et où la flore et la faune sont très riches.

Dans cette même zone vous pouvez vous relaxer aux Thermes de Casteldoria, ouvertes pendant toute l’année, qui offrent des traitements et des cures de très hautes qualité grâce à l’eau thermale brome-salse-iodique (www.termecasteldoria.it ).

Une autre destination à ne pas manquer est l’île d’Asinara.
Des côtes vierges, des paysages isolés, des espèces rares et caractéristiques de plantes et d’animaux, tels que l’âne blanc typique, les événements historiques sui generis … l’île située à l’extrême nord-ouest de la Sardaigne, qui sépare la mer ouverte du golfe du même nom, est une monde à part, tout à découvrir.

La richesse naturelle de l’Asinara, dispersée sur plus de 50 km 2, est un parc national depuis 1997 et une zone de protection marine intégral depuis 2002.

Activités de loisirs

Pour ceux qui aiment les sports, il y a des parcours à pieds tels que la belle promenade de la Vignaccia  jusqu’à la plage, ainsi que  pour les cyclistes et motocyclistes.  Au port il y a la possibilité de réserver des plongée auprès du diving local.  En localité Lu Bagnu, très belle plage à 1 km W de Castelsardo, on peut faire du surf ; pour le windsurf et kitesurf il faut aller à la plage de San Pietro a Mare à 14 km direction Est.  Encore au port de Castelsardo on peut pratiquer de la canoë, organiser des excursions de pêche-tourisme, des leçons de voile ou des excursions à voile gans le golfe.

Soit dans le château qu’au village il y a plusieurs restaurants et des locaux pour apéritifs, qui font  de la musique ‘live’ ; en outre on y organise des évènements culturels, des concerts et des manifestations tels que le Carnaval estival de Rio de Frijaneiro du 27 au 29 juillet, et pour les plus jeunes  il y a des discothèques tels que le VOGUE.

Et finalement une dernière fête : des couchers de soleil spectaculaires…

Bienvenus là où le soleil s‘arrête plus longtemps !